Atteintes sensorielles: pas le même impact selon le sexe

Atteintes sensorielles: pas le même impact selon le sexe
Certains travaux ont montré que la survenue d’atteintes sensorielles telles que la vision et l’audition est liée à la dépression et à un déclin des fonctions cognitives chez les sujets âgés. Les hommes et les femmes sont-ils égaux devant ces atteintes sensorielles ?

Certains travaux ont montré que la baisse de la vision et/ou celle de l’audition sont associées à la dépression et à un risque de troubles cognitifs chez les personnes âgées. Cet impact des atteintes sensorielles pourrait toutefois être différent chez les hommes et les femmes.
Pour en savoir un peu plus, une équipe coréenne a réalisé une étude portant sur 2 167 femmes et 1 664 hommes, âgés de 65 ans et plus. Les participants ont été divisés en quatre groupes : dans le premier, les sujets n’avaient pas d’atteinte sensorielle ; dans le deuxième, ils souffraient d’une baisse de la vision seule ; dans le troisième, d’une baisse de l’audition seule et, enfin, dans le quatrième, d’une atteinte à la fois de la vision et de l’audition.

Des conséquences en termes de prise en charge

Les données recueillies confirment que les atteintes sensorielles sont en effet associées à la dépression et à un déclin des fonctions cognitives. Cependant, la relation est pour le moins différente chez les hommes et chez les femmes. Ainsi, l’atteinte de la vision est associée à un risque de dépression supérieur de 49 % chez les femmes alors que cette différence n’est pas constatée chez les hommes. La baisse de l’audition est, quant à elle, associée à une atteinte des fonctions cognitives, mais, là aussi, seulement chez les femmes. Enfin, l’atteinte conjointe de la vision et de l’audition est significativement associée à la dépression chez les hommes, et à un déclin cognitif chez les femmes.
Ces constatations paraissent donc suggérer la nécessité de stratégies différentes chez les femmes et chez les hommes pour la prise en charge et la réadaptation des atteintes sensorielles.

Dr Roseline Péluchon

Lyu J. et coll. Gender-specific associations of sensory impairments with depression and cognitive impairment in later life. Psychiatry Investig 2018 ; 15 : 926-934.

Partager l'article :