Après 50 ans, penser à dépister un anévrysme de l’aorte abdominale lors d’une échographie cardiaque

Après 50 ans, penser à dépister un anévrysme de l’aorte abdominale lors d’une échographie cardiaque

Chez les femmes, l’utilité du dépistage systématique d’un anévrisme de l’aorte abdominale (AAA) lors d’une échocardiographie transthoracique (ETT) n’est pas clairement tranchée. C’est ce qui a poussé T Matsumura et coll. à tenter de clarifier l’utilité d’un tel dépistage dans cette population et d’identifier les indices échocardiographiques qui pouvaient être associés à la présence d’un AAA lors d’une échographie de routine
L’étude prospective a porté sur 1 495 femmes, âgées de 50 ans et plus, qui devaient bénéficier d’une échocardiographie transthoracique. L’AAA a été défini par un diamètre aortique  ≥30 mm. Son dépistage a augmenté de moins d’une minute la durée de l’ETT.

Une visibilité excellente

Lors de l’examen, l’aorte abdominale a pu être visualisée dans 95,1 % des cas, soit chez 27 femmes sur 1 422. Le diamètre de la racine aortique était plus important chez les patientes qui avaient un AAA que chez celles qui en étaient indemnes (33,3 ± 3,2 versus 30,5 ± 3,4 mm ; p < 0,001).
Le diamètre de la racine aortique était corrélé à la taille de l’anévrysme abdominal (r=0,22 ; p < 0,001). Un diamètre de la racine aortique ≥ 30,3 mm permettait de prédire la présence d’un AAA (aire sous la courbe=0,74 ; p <0,001) et toutes les patientes qui avaient un AAA avaient un diamètre de la racine aortique ≥ 28 mm. Enfin, les analyses multiples de régression logistique ont montré que le diamètre de la racine aortique (odds ratio=1, 17 ; p=0,007) était l’indice échographique le plus indépendant de la présence d’un AAA.
En conclusion, cette étude, menée dans une cohorte de femmes âgées d’au moins  50 ans, montre que lors d’une échocardiographie transthoracique de routine, la visibilité de l’aorte abdominale est excellente. En conséquence, toutes les fois que le diamètre de la racine aortique est ≥ 28,0 mm, on devrait porter la plus grande attention à la recherche d’un anévrysme de l’aorte abdominale.

Dr Robert Haïat

Matsumura T et coll. Usefulness of screening for abdominal aortic aneurysm during transthoracic echocardiography in women ≥50 years of age. Am J Cardiol 2018 ; 122 : 2147−2150.

Lire aussi :

Partager l'article :